Aronie

L’aronie noire

Aronia melanocarpa (Rosacées) Aronie à fruits noirs, aronie mélanocarpe, gueule noire, black chokeberry

Moins connue que la canneberge, la baie d’aronie noire était largement consommée par les Amérindiens, qui l’appréciaient pour ses bienfaits thérapeutiques.

Depuis les années 1950, elle a le vent en poupe dans les pays de l’Est, probablement grâce au botaniste russe Ivan Michurine, qui a produit de nombreux cultivars encore utilisés aujourd’hui. Là bas, la baie d’aronie est considérée comme une panacée. C’est un « superfruit » affichant l’une des plus fortes teneurs en antioxydants (elle en contient plus que la canneberge!). Au plan gustatif, elle est astringente, ce qui limite sa consommation en tant que fruit frais. Petit aparté étymologique : le nom anglais de l’aronie est chokeberry, ce qui fait référence aux oiseaux qui s’étoufferaient avec! A loù nidou nous ne nous privons pas pour autant d’intégrer cette baie dans notre alimentation, car une fois séchée ou cuite avec du sucre, elle développe un arôme de cassis et nos papilles n’y voient que du plaisir.

Fabrication de la confiture d’aronie

Recette de la confiture d’aronie

Ingrédients :

  • 2 kgs de baies
  • 1 l d’eau
  • Jus de 3 citrons (90 g)
  • 2 kgs de sucre

Préparation :

Mettre les baies et l’eau et chauffer à 140° C, Mélange 3, environ 30 minutes, le temps que les baies soient bien cuites et molles.
Egoutter les baies (en gardant le jus) et passer les baies au tamis grosse grille (faire refroidir un peu car on ne peut pas mettre la protection anti-chaleur avec le tamis, et éventuellement refroidir la sonde avec une éponge humide et froide).
Remettre le jus dans le bol avec la purée, le jus de citron et le sucre. Faire cuire jusqu’à ce que la confiture soit prise (environ 30 minutes). Mettre en bocaux.