Environnement du gîte à Valdeblore

A l’extérieur, la nature enveloppe les gîtes loù Nidou du Mercantour de son environnement montagneux. Les gîtes se situent à Val de blore, une belle vallée suspendue d’origine glaciaire. Cette vallée a conservé un profil en U, très ouvert, façonné par le glacier qui confluait dans la Tinée coulant aujourd’hui  très en contrebas.Val-de-Blore

Cette vallée suspendue est orientée d’Est en Ouest et ainsi largement ouverte pour recevoir un ensoleillement maximum.

Le jardin verger de Loù nidou du Mercantour fait face à la forêt communale de Valdeblore. Le bois noir abrite tout un monde de petits et grands fureteurs, oiseaux variés, écureuils, chevreuils, cerfs, … En début d’été vous pourrez profiter d’extraordinaires sorties nocturnes au milieu de myriades de lucioles. 

Au dehors, le jardin et la nature vous offriront leurs senteurs et leurs beautés.  A l’orée du bois, Loù nidou du Mercantour apparait comme une petite forteresse tout en pierre. Les galets de la Tinée affleurent sur sa façade solide et protectrice… et ce n’est pas du parement!

Au dehors, les lieux sont généralement très calmes et assez sauvages car nous sommes ici en zone agricole aux portes du Bois noir de Valdeblore.

 

Au dehors, des parties du jardin de Loù nidou du Mercantour sont à la disposition des résidents pour savourer le calme des lieux et profiter de sa tranquillité. Le jardin, amoureusement composé et entretenu par Caroline, est riche et varié.

La petite route derrière les gîtes conduit directement au Bois noir où plusieurs itinéraires de randonnée s’offrent aux marcheurs .

Malheureusement, depuis la tempête Alex survenue le 2 octobre 2020, la promenade au bois est devenue difficile. Le chemin d’accès a été condamné à cause d’un effondrement de terrain absolument gigantesque qui a affecté un immense pan de montagne juste après le pont qui surplombe le Bramafan. Tout le paysage ici est transformé par ce dramatique épisode qui a emporté tout le charme du lit du fleuve, des milliers d’arbres et des tonnes de gravats ont été arrachés et se retrouvent là désordonnés.

A l’horizon, vous apercevrez à travers les frondaisons le Lauvet d’Ilonse, le lauvet de Roubion, le mont Giraud, le collet du Rins.

L’histoire des lieux est très ancienne.  La revue Nice Historique : le numéro 1 de 1953 ainsi que le numéro 2 de 2012 y sont entièrement consacrés au Valdeblore.