Le parc national du Mercantour

Les territoires des parcs abritent des espèces animales et végétales des plus emblématiques, dont de nombreuses sont endémiques, ainsi que des paysages grandioses. Si l’on sait que les parcs protègent les patrimoines naturels, on oublie parfois qu’ils ont aussi pour mission de sauvegarder et valoriser le patrimoine culturel – artisanat, tourisme, agriculture, pêche artisanale – notamment les savoir-faire. Les parcs nationaux représentent aussi des espaces uniques de ressourcement pour l’homme, indispensables de nos jours. Si le coeur d’un parc national fait l’objet d’une réglementation particulière pour protéger les trésors qu’il recèle, l’aire d’adhésion constitue un territoire où une solidarité écologique peut s’établir ; des projets de développement durable s’y construisent avec les acteurs locaux, comme avec Loù nidou!
Parcs nationaux de France, qui a vu le jour en 2006, est un établissement public national à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministre chargé de la protection de la nature.
En voici les coordonnées : Parcs nationaux de France, château de la Valette, 1037, rue Jean-François-Breton, 34 090 Montpellier. tél.04 67 52 55 23, www.parcsnationaux.fr
Créé en 1979, Le parc national du Mercantour est un des sept parcs nationaux français ; les visiteurs y découvrent un patrimoine naturel (8 200 espèces) et culturel très diversifié. En quelques kilomètres ils peuvent faire un voyage fictif de la Méditerranée à l’Arctique, passant des oliveraies ensoleillées de la Bévéra à l’ambiance alpine du Mont Bégo.
Carte du Parc national du Mercantour

Carte du Parc national du Mercantour

Situation : 6 communes dans les Alpes-de-Haute-Provence (04) et 22 dans les Alpes-Maritimes (06)

Coeur de parc : 685 km²

Aire d’adhésion : 1463 km², 28 000 habitants permanents

La flore du parc national du Mercantour est unique en Europe avec plus de 2000 espèces : saxifrage à fleurs multiples, joubarbe, silène acaule, gentiane qui offrent une palette multicolore au printemps. Le Mercantour est le seul Parc national français de montagne où
l’on retrouve tous les étages de végétation ; depuis la végétation
méditerranéenne : chêne vert, olivier, ostrya, jusqu’aux landes à rhododendrons
et aux pelouses alpines au-dessus de 2500 m, en passant par les forêts de
sapins, épicéas, pins à crochets, pins cembros et surtout mélèzes. Sur les 4.200
espèces de plantes connues en France, près de 2.000 sont représentées dans le
Parc national du Mercantour, dont une quarantaine d’espèces endémiques (que l’on
ne trouve nulle part ailleurs). Au printemps, c’est une véritable symphonie de
couleurs…

La faune du parc national du Mercantour est également très riche. Du chamois, ce montagnard accompli, au bouquetin sauvé de l’extinction, le mouflon; dans les milieux boisés le cerf et le chevreuil et, fréquentant indifféremment tous types de terrains, le sanglier, en passant par le loup revenu d’Italie, sans oublier les petits mammifères tels que la marmotte, l’hermine, le lièvre variable… L’avifaune déjà très variée (aigle royal, circaète, tétras-lyre, lagopède, perdrix bartavelle…) a été enrichie depuis 1992 par la réintroduction du vautour « casseur d’os », le gypaète barbu qui fait actuellement l’objet d’un suivi précis par les gardiens du parc.  Les insectes sont étonnants car ils revêtent ici des couleurs nettement plus vives qu’ailleurs.

 Avec ses sommets de plus de 3000 m d’altitude, ses multiples lacs glaciaires et ses six vallées au caractère très affirmé, le Parc national du Mercantour constitue, à une heure de la mer, le joyau unique d’une nature préservée. Un mélange complexe d’influences méditerranéennes et alpines contribue à l’originalité et à la variété des paysages, des milieux naturels, de la faune et de la flore ! Le massif du Mercantour est le dernier promontoire de l’arc alpin, juste avant qu’il ne plonge dans la mer Méditerranée. Parcourir le Mercantour, c’est la garantie d’un émerveillement permanent : à chaque détour du chemin, un nouveau spectacle étonnant vous attend.

Carte du Parc du Mercantour

Loù nidou à Valdeblore fait partie de la zone dite périphérique du Parc

Le 6 juin 2013, le Parc national du Mercantour s’est uni de manière officielle au Parco naturale delle Alpi Marittime (It) créant ainsi le premier parc naturel européen par le biais d’un Groupement européen de coopération territoriale (GECT).

Cette crétaion n’est pas une fusion : les deux parcs continueront d’exister chacun de leur côté, tandis que le Parc naturel européen sera chargé de gérer les projets communs. Cette entité consacre à la fois plus de 30 ans de coopération transfrontalière, 26 ans de jumelage, plusieurs programmes européens menés conjointement ainsi qu’un projet de classement commun au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO encouragé par une inscription récente sur les listes indicatives des deux pays.

Ce GECT, forme de regroupement proposée par l’Union Européenne, va permettre une collaboration encore plus étroite et aboutie entre des deux structures, au sein d’une entité juridique autonome. Elle facilitera la gestion directe de nombreux projets transfrontaliers (programmes européens type Interreg, fonds Alcotra, charte européenne de tourisme durable…) menés conjointement.

C’est également grâce à cette structure que les deux parcs entendent présenter et promouvoir leur candidature au Patrimoine mondial de l’UNESCO : avec le Parco del Marguareis, le Parco delle Alpi Liguri et les sites Natura 2000 gérés par la Province d’Imperia, c’est une superficie de près de 1285Km² qui est concernée par ce projet de classement, des Alpes à la Méditerranée. Pour plus d’informations, consultez le site du Parc : http://www.mercantour.eu/index.php/actualites/actualites-recentes/708-creation-du-premier-parc-naturel-europeen

La revue L’ALPE consacre son numéro 49 aux territoires, aux cultures et aux patrimoines du Parc national du Mercantour en se posant des questions inédites  : Comment la montagne a-t-elle marqué les hommes et les femmes dans les Alpes du Sud? A quel point des Alpes-carrefour sont-elles tournées vers la Méditerranées? Comment les habitants ont-ils su se forger une identité? Méridionalité? Alpinité? Méditerranéité? Une approchez originale dans ce numéro : Mercantour Des monts et une mer
Vigilance Mercantour : Une association «  de veille  » et de défense du Mercantour (par exemple contre le projet des Balcons du Mercantour qui a rencontré une vive opposition et a été abandonné).
Afin de découvrir le Mercantour de façon poétique, le livre « Féeires du Mercantour (contes inédits et légendes traditionnelles) » ravira enfants et grands amoureux de belles et terribles histoires. Pour ne rien gâcher, les contes sont scandés de splendides  illustrations et de superbes photographies!
Les féeries du Mercantour

Les féeries du Mercantour