La pulmonaire

PulmonaireLA PULMONAIRE : herbe aux poumons, herbe au coeur, coucou bleu, sauge de Jérusalem, herbe au lait de Notre-Dame

Pulmonaria officinalis (Borraginacées)

Selon la doctrine des « signatures », qui associait directement l’apparence des plantes à leur utilisation médicinale, la pulmonaire, dont la forme évoque la muqueuse des poumons, devait soigner les maladies respiratoires.

La pulmonaire est originaire d’Europe et et du Causase. Elle pousse dans les pâturages de montagne et les lieux humides. Les feuilles sont récoltées à la fin du printemps.

Partie utilisée : Les feuilles séchées en poudre en teinture ou en gélules.

Propriétés et indications :

  • Expectorante et émolliente* , la pulmonaire soulage la toux et les affections des bronches grâce à l’action des mucilages et de l’acide silicique ;
  • Elle facilite le transit intestinal en agissant sur le péristaltisme par la synergie de ses composants, mucilages, acides chlorogénique et rosmarinique ;
  • Diurétique, elle apaise les fonctions rénales grâce aux mucilages ;
  • En application externe, elle adoucit la peau, facilite la cicatrisation tout en régénérant l’épiderme grâce à l’allantoïne et aux tanins.

* Émollient : plante qui adoucit les irritations et inflammations des tissus (épiderme, muqueuses).